Gabriela Falkner

Artiste et travailleuse culturelle

Gabriela a travaillé comme formatrice d’adultes, conseillère en personnel et cheffe de projet. Après un Master en Arts Management, elle a complètement changé de vie à quarante ans et de filière professionnelle pour travailler dans le domaine de l’art et de la culture. Elle s’est engagée dans divers projets et organisations (entre autres comme membre du comité de Visarte.Est et présidente du projet d’affectation intermédiaire des espaces «Lattich» à Saint-Gall) et a conseillé des acteurs et actrices culturel-le-s de toutes les branches avec le Bureau culturel Saint-Gall (un projet du Pour-cent culturel Migros). En tant qu’artiste, elle se concentre sur la photographie, les installations et les interventions spatiales. Actuellement, elle fait partie d’un groupe de réflexion au sein du comité de la société coopérative qui organise le festival Kulturlandsgemeinde.

Les thèmes de Gabriela:

#prévoyance vieillesse
#planification financière
#freelance
#indépendant

Trois questions à Gabriela

Être ou ne pas être! As-tu déjà été confrontée à cette question dans ta vie?

Non, jamais dans une telle proportion.

Avais-tu des références sur le thème de la prévoyance?

Lorsque je travaillais comme conseillère en personnel, j’accompagnais des gens qui partaient à la retraite. Les montants qui ressortaient du calcul des rentes étaient parfois tellement bas que cela me rendait triste. Cela m’a sensibilisée au sujet de la prévoyance vieillesse.

Quel conseil de prévoyance donnerais-tu à ton moi plus jeune?

À mon moi plus jeune: aucun. À tous les autres: veillez à ne pas avoir de contributions manquantes à l’AVS.

Questions populaires

Mes concerts sont morts du coronavirus – que faire?

En tant qu’artiste à temps partiel, ai-je besoin d’une prévoyance complète?

Je commence à avoir des difficultés avec mes impôts. Qui peut m'aider?